Rio 2016
-651 jours
Pyeongchang 2018
-1204 jours
Tokyo 2020
-2100 jours
COREE DU SUD
Médiocre nation olympique jusqu'au jeux de Séoul en 88 organisé sur son territoire, la Corée du sud fait aujourd'hui partie des grandes nations sportives mondiales.C'est aux jeux de Rome en 1960, que ce pays fait parler de lui pour la première fois.Sept ans après la fin de la guerre de Corée, il est demandé aux deux pays de la péninsule asiatique, issues de la guerre, de présenter une équipe commune à Rome. Les coréens du nord refusent. Ils ne réintègreront pas le mouvement olympique avant 1972.Lors des jeux de Séoul en 88, les coréens du nord souhaitent organiser des compétitions sur leur territoire. Ils font peser la menace de boycott de leur allié soviétique, s'ils n'obtiennent pas gain de cause.Malgré le déploiement de bonnes volontés, la Corée du nord n'obtient pas la faveur espérée et ne participe pas aux jeux. Toutefois, son puissant allié soviétique est lui présent.Pour sa part, la Corée du sud décroche lors de ces jeux, le quatrième rang au classement officieux des nations. Les coréens confirment ces dispositions à Barcelone en remportant 29 médailles dont 12 d'or. Depuis, la Corée du sud est définitivement admise parmi les dix meilleures nations sportives mondiales, qu'il s'agisse des jeux d'été ou des jeux d'hiver.Désormais, les deux Corée tentent de se rapprocher politiquement. Un des temps fort de ce réchauffement diplomatique a eu pour cadre la cérémonie d'ouverture des jeux de Sydney. Les deux nations ennemies acceptent de défiler sous un même drapeau et sous l'ovation des 110.000 spectateurs.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms