Rio 2016
-594 jours
Pyeongchang 2018
-1147 jours
Tokyo 2020
-2043 jours
DIMAS Pyrros (1971) Grèce / Haltérophilie
Tandis que le russe Samadov et le polonais Siemion soulèvent 370 kg au total des deux mouvements à Barcelone en 1992, le grec d'origine albanaise Pyrrhos Dimas en fait autant. Il est déclaré vainqueur du concours des 83 kg au profit d'un poids de corps inférieur à ses deux adversaires comme le règlement l'impose. Il reçoit la médaille d'or, tandis que le tchétchène Samadov la refuse. Il sera exclu des Jeux. Dimas est alors accueilli en héros dans son nouveau pays dont il a adopté la nationalité un an plus tôt. Cela faisait près de 90 ans qu'un grec n'avait pas gagné de médaille d'or en haltérophilie.
Cette victoire révèle Dimas qui accumule alors trois titres mondiaux et quatre ans plus tard à Atlanta, un nouveau titre olympique dans la catégorie des 83 kg. Il réalise la passe de trois à Sydney 2000, toujours dans la même catégorie démontrant pour le coup qu'il est un des plus grands haltérophiles de tous les temps. Pyrrhos Dimas remporte sa troisième médaille d'or une fois encore à la différence du poids de corps (16 grammes) pour devancer l'allemand Huster. Le grec espérait remporter chez lui une quatrième médaille d'or lors des Jeux d'Athènes dont il était membre du comité d'organisation. Il devra se contenter d’une médaille de bronze.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms