Rio 2016
-738 jours
Pyeongchang 2018
-1291 jours
Tokyo 2020
-2187 jours
HALTEROPHILIE
Ce sport déjà pratiqué dans l'antiquité ne deviendra discipline olympique qu'au jeux d'Anvers en 1920. Le principe est simple: il faut soulever des charges de fonte de plus en plus importantes, soit à l'arraché depuis le sol, soit à l'épaulé-jeté en marquant une pause au milieu du lever. Il est à noter que jusqu'au jeux de 72 à Munich, il existait un mouvement appelé Développé qui fut abandonné afin de ne pas compromettre la santé des athlètes. Il était difficile à arbitrer et les haltérophiles pouvaient se blesser au dos.Quoiqu'il en soit, l'effort à déployer en haltérophilie est titanesque. C'est ainsi qu'au fil du temps, les haltérophiles ont pris des produits anabolisants afin de soulever des charges de plus en plus lourdes. Mais les tricheurs ont été rapidement sanctionnés, notamment aux jeux.La discipline, menacée d'être exclue du programme olympique a obligé les dirigeants de l'haltérophilie à faire la chasse aux fraudeurs et a multiplier les contrôles médicaux. Reste qu'à l'occasion des jeux de Sydney, les équipes de Roumanie et de Bulgarie ont été plusieurs fois contrôlées positivement.Il est à noter que depuis 1972, les haltérophiles soulèvent désormais des anneaux de fonte à la place des haltères traditionnelles. Ils se répartissent dans dix catégories de poids.C'est le russe Alexeiev qui reste à ce jour la référence dans cette discipline.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms