Rio 2016
-621 jours
Pyeongchang 2018
-1174 jours
Tokyo 2020
-2070 jours
KARELINE Alexander (1969) Russie / Lutte
"Mens sana en corpore sano" pourrait être sa devise. Kareline a un physique impressionnant et une tête bien pleine. Parallèlement à sa carrière de lutteur de haut niveau, le sibérien étudie la littérature anglaise et la rhétorique.C'est à 21 ans qu'il remporte à Séoul en 88 sa première médaille d'or dans la catégorie des super-lourds. Titre qu'il conserve à Barcelone, quatre ans plus tard. A Atlanta, Kareline entre dans la légende en égalant le record de son compatriote Medved. Il s'impose pour la troisième fois dans la catégorie des 130 kg. Son physique impressionnant, une masse de muscle opposé à des concurrents adipeux fait une nouvelle fois la différence.Cette victoire lui vaut de nombreuses sollicitations pour venir combattre dans le catch professionnel américain. Il refuse. L'homme d'affaires russe qu'il est devenu n'a aucun souci d'argent. En 1999, il est élu député de Sibérie à la Douma et devient conseiller du président Poutine.Pourtant, Kareline va connaître l'échec à Sydney. Favori du tournoi olympique, il se fait surprendre en finale par l'américain Gardner. Il subit là son premier échec depuis 12 ans, mais reste à ce jour, la plus grande figure de sa discipline.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms