Rio 2016
-737 jours
Pyeongchang 2018
-1291 jours
Tokyo 2020
-2186 jours
OTTEY Merlene (1960) Jamaïque - Slovénie / Athlétisme
Merlene Ottey possède un des plus beaux palmarès de l'athlétisme mondial et n'a pourtant jamais été championne olympique. Des médailles de bronze et d'argent sont venues sanctionner ses finales olympiques, toujours brillantes, mais jamais victorieuses. Elle n'a porté que trois médailles d'or autour du cou lors des championnats du monde de 93 et 95. A Atlanta, elle vise la médaille d'or du 200 m et pense pouvoir s'imposer à la française Marie-José Pérec. Elle s'incline une nouvelle fois. Après un contrôle positif à la nandrolone en 99, elle est écartée des championnats mondiaux. A défaut de prouver sa culpabilité, la fédération internationale d'athlétisme l'a autorisée à reprendre la compétition juste avant les Jeux de Sydney. Elle participera au relais 4x100 m et obtiendra une nouvelle médaille d'argent avec l'équipe de Jamaïque, mais longtemps sa présence à cette compétition fut remise en question. Plusieurs athlètes jamaïcains ont protesté dans le village olympique contre son intégration au sein de l'équipe. Cette fin de carrière vient gâcher 20 ans passés au plus haut niveau.
Depuis Merlène Ottey a immigré en Slovénie et obtenu la naturalisation de ce petit état des Balkans où elle a élu résidence. A 44 ans, elle défendra les couleurs slovènes aux Jeux d’Athènes pour un petit tour sur le stade. Elle est éliminée en série du 100 m et abandonne en demi-finale du 200 m sur blessure.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms