Rio 2016
-715 jours
Pyeongchang 2018
-1268 jours
Tokyo 2020
-2164 jours
ROUMANIE
C'est lors des jeux de Los Angeles en 84 que la Roumanie connaît vraiment son heure de gloire.Seul pays de l'Est à n'avoir pas boycotté les jeux, la Roumanie se classe au deuxième rang officieux des nations, derrière les Etats-Unis. Elle remporte alors 20 médailles d'or.La Roumanie possède une excellente école de gymnastique dont sa plus célèbre représentante reste Nadia Comaneci qui remporte 6 titres olympiques à Montréal et Moscou. Notons qu'après l'éclatement du bloc de l'est et la révolution en Roumanie, certains athlètes qui avaient fuit le pays, reviennent chez eux. C'est le cas du canoïste Juravski, champion olympique en 88 avec l'Urss qui s'aligne au jeux de Barcelone sous le maillot roumain.Toutefois lors des jeux de Sydney en 2000, la Roumanie sera montrée du doigt. Plusieurs athlètes sont exclus pour dopage. Il y a les haltérophiles, la lanceuse de marteau Melinte et la gymnaste Raducan qui s'est vu retirer sa médaille d'or du concours général pour avoir utilisé un produit contre le rhume. Cette affaire a provoqué des manifestations dans les rues de Bucarest.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms