Rio 2016
-736 jours
Pyeongchang 2018
-1289 jours
Tokyo 2020
-2185 jours
SAUT A SKI
Cette épreuve individuelle permet d'empocher deux médailles aux Jeux lors de sauts au petit tremplin de 70 m et au tremplin de 90 m. Les concurrents peuvent bénéficier de trois essais. C'est le meilleur qui est pris en compte. Une fois l'élan pris, sans aide, vient l'envol avec les skis joints et le corps mis en parallèle. La réception doit se faire en souplesse, les skis toujours joints. La tâche est facilitée par la nature des skis, plus longs et plus larges que les planches traditionnelles de descente. Un juge donne une note de style, tandis que l'on mesure la distance parcourue par le skieur entre le nez du tremplin et le point de chute. Discipline olympique depuis l'origine des Jeux d'hiver, le saut à ski couronne presque toujours des scandinaves. Ce sont eux qui font évoluer le style de la discipline à la fin des années 50 en plaçant leurs bras le long du corps pour gagner en aérodynamisme. Auparavant, les sauteurs à ski tendaient leurs bras en avant. On notera toutefois que ces dernières années, les coréens ont fait du saut à ski l'une de leurs spécialités.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms