Rio 2016
-673 jours
Pyeongchang 2018
-1226 jours
Tokyo 2020
-2122 jours
RALENTIS
L’intérêt du sport est désormais devenu indissociable de la culture du sport télé. Sans qu’il soit nécessaire de comparer le spectacle d’un stade à celui véhiculé à la télévision, les Jeux olympiques reste un événement cathodique qui rassemble plusieurs milliards de téléspectateurs devant leur écran. C’est la raison pour laquelle, l’évolution des technologies de retransmission télévisée a eu un impact majeur sur la qualité de la diffusion et de la réalisation.
Dans ce registre, le ralenti joue une place considérable. Il permet de détailler à 5 images par seconde, un geste accompli à vitesse normale. Le ralenti donne au téléspectateur toute la mesure d’un exploit, permet de détailler le geste. Il peut être également un outil d’arbitrage. C’est d’ailleurs pour cette fonction que le ralenti télévisé fut inventé lors des Jeux d’hiver de Squaw Valley en 1960. La chaîne américaine CBS a proposé aux officiels de visionner l’enregistrement du slalom messieurs afin de vérifier si un candidat avait ou non franchi une porte. Ainsi venait de naître le ralenti et les chaînes en mesurèrent rapidement l’intérêt médiatique… au point d’en proposer sur les écrans géants des stades pour que le spectateur assiste à l’événement « comme à la maison ».
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms