Rio 2016
-653 jours
Pyeongchang 2018
-1206 jours
Tokyo 2020
-2102 jours
DISCRIMINATION
L'idéal olympique interdit toute discrimination. Or, lorsque le judoka iranien Arash Miresmaeili, pourtant double champion du monde des 66 kg et favori du tournoi d’Athènes 2004 annonce qu’il renonce à combattre contre un israélien lors du premier tour de la compétition par solidarité avec le peuple palestinien, il fait acte de discrimination politique et religieuse. Il est immédiatement exclu des Jeux. Quelques jours plus tard, afin de calmer le différend, il est dit qu’il n’a pas pu participer à la compétition parce que son poids de corps était supérieur de deux kilos à celui de sa catégorie.
Pourtant cette excuse semble peu fiable. Arash Miresmaeili, pourtant porte-drapeau de la délégation de son pays lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux la veille de cette affaire, avait brandi un coran sur le podium des championnats du monde l’année précédente, démontrant ainsi le véritable sens de son engagement.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms