Rio 2016
-741 jours
Pyeongchang 2018
-1294 jours
Tokyo 2020
-2190 jours
EAU SALEE
Lors des Jeux d’Athènes en 1896, c’est dans la Baie du Pirée que se déroulent les épreuves de natation. Les piscines ne sont pas encore au goût du jour. On imagine la difficulté pour les nageurs contraints non seulement de nager dans de l’eau salée mais aussi au milieu des vagues. Il était difficile d’y établir des records durables. Ce n’est qu’aux Jeux de Londres en 1908 que la première piscine olympique fera son apparition.
Lors des Jeux d’Athènes en 2004, ce sont encore les eaux de la Méditerranée que les concurrents retrouvent mais cette fois-ci dans le bassin de canoë-kayak en eaux vives. Un superbe bassin artificiel en forme de 8 qui impressionne les concurrents par ces innovations techniques. Les spectateurs peuvent de la tribune assister à toute la compétition du départ à l’arrivée. C’est le plus bel équipement de cette nature au monde. Toutefois, les concurrents souffrent des projections d’eaux salées alors qu’ils sont habitués à l’eau douce. Certains utilisent des lentilles, d’autres des lunettes de natation pour y évoluer. Ceux qui préfèrent garder les yeux grands ouverts sont obligés de se mettre des gouttes de collyre après chaque passage.
Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms