Rio 2016
-652 jours
Pyeongchang 2018
-1205 jours
Tokyo 2020
-2101 jours
BERNARD Alain (1983) Natation – France
En devenant champion olympique de l’épreuve-reine de la natation, Alain Bernard est entré dans une autre dimension. Gendarme dans le civil, ce jeune homme posé et placide est ainsi devenu en 47 secondes et 21 centièmes le porte-étendard du sport français. Pour Alain Bernard, il n'aura fallu que 47 secondes et 21 centièmes pour que l’ancien recordman du monde du 100 m nage libre passe du statut de grand nageur à celui de légende du sport. En remportant la finale du 100 m nage libre aux jeux Olympiques de Pékin devant l’Australien Eamon Sullivan, ce gaillard de 1,96 est entré de plain-pied dans la légende de la natation française comme quatre ans auparavant pour Laure Manaudou.
En fait, pour Alain Bernard, la bascule a lieu en 2007, quand il bat son premier record de France du 100 m. Il efface ainsi sa déconvenue de 2004 quand il avait dû renoncer aux jeux Olympiques d’Athènes à cause d’une mononucléose. Il a fallu de la patience et du nez à Denis Auguin, son coach et confident de toujours, pour faire de ce nageur d’abord frêle un as du sprint. Denis Auguin l’aidera à prendre confiance en lui, à s’aguerrir. Ses mots sont entendus puisque, à l’occasion des championnats d’Europe (grand bassin) d’Eindhoven en 2008, un vrai tremblement de terre se produit quand son poulain met une claque au record du monde du 100 m en 47’’50.
Certains de ses adversaires, notamment les italiens, jugent alors sa progression tout aussi suspecte que la taille de ses biceps. Alain Bernard ne répond pas. Il travaille pour le résultat qu’on connait.
A Pékin, sa quête commence en relais 4x100 m, Bernard et ses coéquipiers laissent filer la médaille d’or au profit des Américains pour 8/100ème de secondes. Deux jours après sa médaille d’or, il prend la troisième place du 50 m nage libre derrière son coéquipier Amaury Leveaux. Avec trois médailles en or, argent et bronze, Bernard fait aussi bien que Laure Manaudou à Athènes quatre ans plus tôt. A lui de désormais mieux gérer la suite de sa carrière.

Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms