Sotchi 2014
75 jours
Rio 2016
-835 jours
Pyeongchang 2018
-1388 jours
Usain Bolt roi du sprint à 21 ans - 16/8/2008
En neuf secondes et 69 centièmes, médaille d'or et record du monde du 100 mètres, Usain Bolt a probablement réussi samedi la performance qui restera le symbole des Jeux olympiques de Pékin.
Pour couronner le tout, le jeune homme, qui n'a que 21 ans, a réussi son exploit avec style.
Avant le départ, il a dansé devant les starting-blocks, pour finalement franchir la ligne les bras écartés comme s'il voulait s'envoler de l'enceinte du Nid d'oiseau.
De la pause qu'il a également prise avant le départ, proche de celle d'un archer, il a expliqué que c'était "pur amusement".
Le jeune homme n'a que 21 ans et son ascension a été fulgurante. Né à Trelawny, il a commencé par jouer au cricket et ne s'est essayé à l'athlétisme que parce que son entraîneur du jeu de batte trouvait qu'il avait le pied agile.
En 2002, il est devenu à 15 ans le plus jeune champion du monde juniors d'athlétisme. C'était sur 200 mètres et deux ans plus tard il a battu le record du monde juniors de la distance en 19"93.
Le 200 mètres est resté longtemps sa course de prédilection. Après avoir fait une apparition aux Jeux d'Athènes, éliminé en séries, il en est devenu le vice-champion du monde en 2007.
Ses entraîneurs voulaient le pousser sur 400 mètres, il redoutait la dureté de l'entraînement sur le tour de piste.
Il a donc passé un accord avec son coach: battre le record de la Jamaïque sur 200 mètres lui donnerait le droit de s'essayer sur 100 mètres.
Le record est tombé, Bolt a eu droit à son 100 mètres et l'a couru en 10"03. C'était au mois de juillet 2007 en Grèce.
Il a récidivé début 2008. Le résultat de sa troisième tentative, à Kingston, a été époustouflant.
Son chrono de 9"76 était la deuxième meilleure performance de tous les temps et son entraîneur Glen Mills est persuadé qu'il aurait battu le record du monde détenu par Asafa Powell en 9"74 s'il ne s'était pas retourné pour voir où en étaient ses adversaires.
Le meilleur était encore à venir. A New York, le 31 mai, le chronomètre s'est arrêté à 9"72.
Bolt n'avait plus peur de personne. A Pékin, il a survolé les trois premiers tours des Jeux et les panneaux lumineux du Nid d'oiseau ont affiché 9"69.
Un autre exploit lui reste à accomplir. Mercredi prochain, à la veille de son 22e anniversaire, il disputera le 200 mètres. S'il gagne, il deviendra le premier athlète à réussir le doublé 100-200 mètres depuis Carl Lewis en 1984.


Copyright Dicolympic - Contact - Conception WFHCustoms